Pourquoi les assiettes utilisées dans nos techniques sont lisses ? Surtout pas striées, et rarement granitées !

30cm1 3

Nos techniques de peinture émaillée sont basées sur « le dépôt de peinture » et non le fait de peindre.
Nous utilisons nos pinceaux en réservoir de peinture et non pour peindre, ou lisser la peinture comme cela se pratique habituellement par les artistes peintres.

Notre façon de procéder nous permet de faire ressortir l’émail qui se trouve dans la peinture et donner de jolis effets.

Souvent, les personnes qui découvrent nos réalisations pensent que ce sont des émaux, et non de la peinture sous verre.

Le fait de déposer la peinture sous le verre, sans que les poils du pinceau ne touchent le support, permet de respecter la matière et les différentes couleurs et leur laisser la possibilité de se déposer comme elles en ont envie.
Ainsi appliquée, la peinture se retrouve coincée entre le verre et les poils du pinceau, et « roule-boule » sur elle même, se déposant ainsi de façon aléatoire. L’idée étant qu’aucun dépôt de peinture ne se ressemble, afin de ne pas attirer l’oeil sur une répétition ou un rythme.
Au final, le fait de déposer la peinture par rythme de 3 charges (de la même couleur ou de couleurs différentes) et 3 traits, en changeant le sens de la trajectoire du pinceau à chaque trait (un coup horizontal, un coup vertical), tout en respectant les nuances et sans écraser la matière, permet de créer un ensemble naturel, qui permet d’intégrer parfaitement la matière papier d’une serviette, si désiré, sans que l’on sache (si la méthode d’application est bien respectée) qui est quoi entre ce qui est collé et ce qui est peint.

Ceci est possible si votre assiette est lisse, sans strie et sans granite.

Imaginez que votre assiette est striée. Lorsque vous appliquerez la peinture dans le sens des stries, vous ne devriez pas être trop ennuyé, si ce n’est pour faire adhérer la peinture sur le fond de la strie. Par contre lorsque vous tournerez votre pinceau dans le jeu « d’un trait vertical, et un trait horizontal », vos traits verticaux viendront à la perpendiculaire des stries, empêchant ainsi à votre peinture de se déposer sur le verre, car bloquée sur chaque strie. Vous ne serez ainsi amené qu’à faire des traits verticaux, donc des traits répétitifs qui ne se fondront pas artistiquement dans votre création.

En ce qui concerne les assiettes granitées, elles restent possibles à l’emploi, si vous couchez parfaitement votre pinceau de façon à ce que les poils de ce dernier ne touchent pas le verre. Ainsi la peinture se retrouvera raclée sur les « granites » provoquant des espaces vides irréguliers, qui pourront être remplis ultérieurement par une autre couleur de façon à donner un sentiment d’inclusion.

L’idéal pour démarrer dans nos techniques est de travailler sur un format 25×25 cm ou30x30 cm. Elles sont fabriquées spécialement pour vous aider dans nos techniques. Leur centre correspond à la dimension d’1/4 de serviette en papier, avec un dénivelé qui vous permet de faire disparaître les bords du collage dans un jeu de couleurs en harmonie avec le modèle choisi. Le pourtour en encadrement permet d’être suffisamment important pour s’entraîner et s’amuser avec la peinture tout en mettant en valeur le centre.